Modalités d’évaluation des apprentissages

Les modalités d’évaluation sont nombreuses et présentent différentes caractéristiques selon les auteurs (Legendre, 2007). Wiggins (1998) recommande une approche globale qui consiste à évaluer les apprentissages des étudiants de façon constructive et itérative. Selon cet auteur, l’évaluation des apprentissages qu’elle soit ou non dans un contexte d’approche par compétences se doit d’être authentique, permettant entre autres aux étudiants d’expérimenter différentes tâches (Legendre) et de s’engager davantage. Les modalités doivent donc être flexibles et variées tout en respectant l’alignement pédagogique qui a été pensé dès le départ.

Ainsi, que ce soit dans une fonction formative ou sommative, il est important pour les enseignants universitaires de recourir à des outils permettant de juger de la progression des apprentissages (Prégent, Bernard et Kozanitis, 2009), et ce, dans des contextes différents. Or, il faut tenir compte que plusieurs modalités présentent des limites. Il semble dont intéressant et pertinent d’utiliser des modalités d’évaluation diversifiées qui peuvent être « traditionnelles » ou innovatrices.

Comment faire des choix éclairés ?

Une équipe de la TELUQ (Serge Gérin-Lajoie, Julie Beaupré, Julien Contamines, Marie-Hélène Hébert et Karine Paquette-Côté) propose un procédurier qui s’appuie sur 20 questions clés.

Activités d’évaluation

Vidéo : Préparer et élaborer un examen : défis et limites pour l’enseignement à distance (2 h)

Types d’évaluationExemplesPréparationCorrection
Examen, test– QCM;
– questions à développement;
– listes de vérification, etc.
⏳⏳⏳Variable
Travail pratique– Exercices;
– recherches;
– résolutions de problème;
– fiches de lecture, labos;
– cartes conceptuelles;
– mises en situation, etc.
Variable⏳⏳⏳
Travail écrit– Recensions;
– résumés, rapports;
– recherches, portfolios;
– rédaction de textes;
– journaux, analyses réflexives, etc.
⏳⏳⏳
Situation authentique– Stages, examens cliniques;
– approches par projets/problèmes;
– études de cas;
– créations d’œuvres, performances;
– simulations, jeux sérieux, etc.
⏳⏳⏳⏳⏳⏳
Activité collaborative– Plénières, séminaires;
– discussions, débats;
– évaluations par les pairs, etc.
Communication– Présentations orales;
– présentations par affiches;
– blogues, infographies;
– capsules vidéo, entrevues, etc.
⏳⏳

Défis étudiants à considérer :

  • Difficultés d’expression écrite
  • Parents ou proches aidant.e.s
  • Problèmes ou absence de connexion
  • Étudiant.e.s non francophones
  • Étudiant.e.s anxieus.e.s

Adaptations inclusives possibles :

Allonger les délais de remise sur plusieurs jours (mention incomplet, note S/E au besoin)
✂️Fractionner le travail à remettre
🤝Créer une ambiance respectueuse et ouverte dans les sessions synchrones
🎬 / 🎧Accepter les remises sous forme d’enregistrements audio ou vidéo

Grille d’évaluation

La grille d’évaluation est un outil permettant de situer une performance par rapport à des objectifs attendus et annoncés. Entre autres, elle permet à l’enseignant.e :

⚖️d’augmenter l’impartialité de son jugement avec une analyse transparente et systématique de données observables
💡de donner une rétroaction claire et formative à l’étudiant.e

Documentation : DAMOURS, Gabriel. Les grilles d’évaluation

Article : VOHL(2006). La grille d’évaluation descriptive: un outil précieux en contexte d’enseignement à distance. Université de Montréal.

Évaluer à distance : outils et recommandations

Outils

Pour connaître les possibilités technopédagogiques en lien à la création de tests ou de devoirs à distance, rendez-vous sur la section attitrée aux modalités d’évaluation à distance dans Moodle.

Recommandations

Allonger la période de temps allouée à l’évaluation avant l’heure butoir (plusieurs jours), pour :

Allonger la période de temps allouée à l’évaluation avant l’heure butoir (plusieurs jours), pour :
Faciliter l’adaptationLes étudiant.e.s, suivant leurs circonstances variées, peuvent s’organiser plus facilement pour entreprendre la tâche d’évaluation demandée.
Réduire les obstacles superflusPar exemple, suivant les objectifs d’apprentissage inscrits sur le plan de cours, la rapidité d’exécution de la tâche demandée ne constituent généralement pas un critère d’évaluation. Il est alors recommandé de paramétrer la durée du test de manière à ce que chaque étudiant.e bénéficie de temps supplémentaire. Le descriptif du test doit mentionner ce temps supplémentaire, de telle sorte que les étudiants.es soient informé.e.s de ce recours et puissent toutes et tous en bénéficier.

Les exposés oraux à distance

Pour découvrir ce que les étudiants et vous devez savoir avant et pendant une présentation orale à distance, visionnez la formation rediffusée suivante :

Contourner la fraude

Lors de la planification d’une évaluation, les risques de fraude (triche ou plagiat) peuvent être contournés (ou réduits) avec quelques stratégies pédagogiques :

Évaluer le processus

Ajoutez une section d’évaluation du processus (ou de la démarche) à votre examen (ex.: Comment êtes-vous arrivé.e à cette réponse?) en y associant une pondération. Vous pourriez aussi systématiser cette section d’évaluation du processus en demandant à vos étudiants.es de toujours expliquer comment ils ou elles sont arrivé.e.s à cette réponse en listant et commentant les différentes étapes qu’ils ou elles ont suivies et pourquoi ils ou elles ont privilégié cette façon de faire.

La coopération autorisée

Autorisez dès le départ la coopération entre les étudiant.e.s en permettant de rendre un examen de façon individuelle ou en équipe. Dans ce cas, l’évaluation de la démarche devrait être systématique (Comment êtes-vous arrivé.e à cette réponse?). Il serait également intéressant de prévoir deux grilles d’évaluation différentes et de s’assurer que les étudiant.e.s puissent en prendre connaissance rapidement afin de choisir la modalité qu’ils ou elles préfèrent.

Les versions différentes d’un examen

Il s’agit de donner plusieurs versions d’un examen à vos étudiant.e.s.

Par exemple, l’activité « Test » (cf. l’évaluation dans Moodle) qui permet de générer des tests avec un choix aléatoire de questions issues d’une banque. Vous pouvez aussi créer plusieurs sujets d’examen. Dans ce cas, la charge de préparation et de correction va être plus importante pour vous.

Savoir paramétrer ses évaluations dans Moodle

Dans Moodle (cf. l’évaluation dans Moodle) :

  1. Activité : « Test »
  2. Paramétrage : « Options de relecture »
  3. Décocher les cases : « Feedback global » et « Points »

Ainsi, les étudiant.e.s n’auront pas un accès immédiat à l’évaluation de leur travail avant la date butoir de finalisation du test. Cela évitera que vos corrections ne circulent avant la fin de l’évaluation.

Références et ressources

Auteurs cités

Legendre, M.-F. (2007). L’évaluation des compétences professionnelles. Dans L. M. Bélair, C. Lebel, N. Sorin, A. Roy et L. Lafortune (dir.), Régulation et évaluation des compétences en enseignement (p. 169-180). Québec, Québec : Presses de l’Université du Québec.

Prégent Richard, Bernard, H., & Kozanitis, A. (2009). Enseigner à l’université dans une approche-programme : guide à l’intention des nouveaux professeurs et chargés de cours. Presses internationales Polytechnique.

Wiggins, G. P. (1998). Educative assessment : designing assessments to inform and improve student performance (Ser. The jossey-bass education series). Jossey-Bass.

Documentation

Fichier : Comparateur d’évaluations à distance (XLSX, 92 Ko)  

Diaporama : Préparation et élaboration d’un examen (PDF, 92 Ko)