Situations particulières et diversité

Les personnes enseignantes accueillent très régulièrement des demandes particulières d’étudiant.e.s. Ces derniers-ères font face à plusieurs défis dans leur vie personnelle et professionnelle. Ces demandes traduisent leur volonté de concilier ces défis avec leur projet d’étude.

Voici une démarche qui peut aider les personnes enseignantes à répondre adéquatement aux demandes individuelles. Cette démarche garantit une ouverture aux demandes étudiantes tout en maintenant un niveau d’exigence académique élevé. Elle permet de réaliser des changements durables et se trouve en accord avec la valeur d’inclusion à laquelle l’Université adhère.

  1. Écouter la demande de l’étudiant.e;
    1. Si la demande est reliée à une activité d’apprentissage, se demander quel est l’objectif d’apprentissage visé par l’activité, telle qu’elle a été conçue;
    2. Si la demande est reliée à une activité d’évaluation, se demander quel est l’objectif d’apprentissage que l’activité d’évaluation cherche à évaluer, telle qu’elle a été conçue;
  2. Évaluer si la demande de l’étudiant.e lui permettra néanmoins :
    1. d’atteindre l’objectif d’apprentissage visé;
    2. de démontrer qu’il ou elle a atteint l’objectif visé;
  3. Si la réponse est oui, évaluer si l’aménagement demandé par l’étudiant.e pourrait être mis en place pour tou.te.s;
  4. Si oui, alors faire le changement demandé d’une façon permanente pour tou.te.s;
  5. Annoncer à tous les étudiant.e.s que ce changement est réalisé dans un souci de rendre le cours plus inclusif.

Cette démarche vise à mettre progressivement en place des pratiques pédagogiques inclusives destinées à éviter toute situation de discrimination. Pour des exemples de bonnes pratiques en lien avec l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) et des outils pour susciter une réflexion sur vos pratiques actuelles, vous pouvez également consulter le site du Secrétariat EDI de l’UQAM. Toutefois, lorsque des pratiques inclusives ne peuvent pas être proposées, ne sont pas appropriées ou ne suffisent pas, il est important de référer les personnes étudiantes vers d’autres ressources, notamment le Bureau de l’inclusion et de la réussite étudiante et le Bureau des services-conseils.